FAQ

C’est quoi Rosbeef! ? 

Une agence de communication indépendante.

Communication, c’est un joli mot pour dire que vous ne faites pas de publicité ? 

C’est un joli mot pour dire que justement si, on en fait. Mais pas que.

Vous faites quoi alors ? 

Nous accompagnons des annonceurs ambitieux dans la construction de leur marque. En stratégie, en publicité, en social web, en innovation et en activation.

Qu’est-ce qui vous distingue des centaines de milliers d’autres agences ? 

On est curieux, créatifs et très ambitieux également. On a une culture entrepreneuriale qui nous invite constamment à aller jouer sur des terrains inconnus.

Mais encore ? 

La clé pour nous c’est de bien comprendre nos clients. C’est pour cela qu’on collabore énormément avec eux. Ca nous permet non seulement de produire un travail juste et de qualité mais aussi et surtout ça nous permet d’ouvrir des portes. D’anticiper leurs besoins et les évolutions de leur business pour proposer des choses nouvelles et simples. Des campagnes, des innovations de services, de produits… Plein de choses en réalité, il n’y a pas de limite tant que ça touche les gens.

C’est quoi votre philosophie ? 

Philosophie, c’est un bien grand mot. Disons qu’on ne se refuse rien, si ce n’est 3 choses :
« No boundaries » : pas de limite dans les ambitions et donc pas de limite dans les idées.
« No bullshit » : les consommateurs ne veulent pas être pris pour des imbéciles. Ils aiment les histoires, pas les mensonges.
« No dickheads » : c’est le plus important. Les gens chez nous ne sont pas que professionnels, il sont aussi vraiment sympa. Et les annonceurs avec lesquels nous avons la chance de travailler aussi.

Comment travaillez-vous ?

Chaque projet, chaque marque est l’occasion pour nous de réunir les meilleurs pour le sujet en question. Ça fonctionne comme des start-ups. Agilité, prise de décision rapide, maîtrise totale de l’information… Ce sont des choses que l’on a appris à faire avec notre propre start-up, Super Football Club, qu’on a lancé en intrapreneuriat, sans l’adosser à un client au départ, pour se tester et pour continuer à toujours apprendre de nouvelles choses.

Vous faites des campagnes à l’international ? 

Très régulièrement nos campagnes sont lancées dans plusieurs pays (Perrier, Paco Rabanne, Evian, Coca-Cola, Nausicaa…). Nous avons la chance aussi d’être membre du réseau WPI (Worlwide Partners Inc), le plus gros réseau d’agences indépendantes au monde. On s’entraide, on partage des insights, des infos et bien entendu, des campagnes pour des clients différents.

Vous êtes combien à l’agence ? 

A l’heure où on écrit, 65.
Chacun avec ses expertises, ses expériences passés, ses ambitions futures.
On sera plus nombreux encore dans les semaines à venir.

Dans quelles agences avez-vous travaillé précédemment ? 

En ce qui concerne les 3 dirigeants : aucune. En ce qui concerne les équipes c’est plus mélangé. Certains viennent de grosses agences, d’autres d’agences indépendantes. On en a quelques uns qui viennent de l’annonceur, et enfin d’autres qui viennent d’univers connexes mais plus variés : du cinéma, du football, de l’édition, du média…

On m’a dit que vous étiez une agence de coup, c’est vrai ? 

On n’est jamais à l’abris d’une idée rigolote qui va marquer les esprits. Mais ce n’est que la partie émergée de l’iceberg. On construit des marques dans la durée. 8 ans qu’on est avec Coca-Cola, 4 ans avec Sony ou Freixenet, 3 ans avec Innocent, Heineken, PUIG, Franprix. On a signé récemment avec Nausicaa et Conforama. On ne s’est pas tapé dans la main pour sortir des coups, on s’est tapé dans la main pour grandir ensemble.

Tiens d’ailleurs, bravo pour Decathlon !

Merci, on est très fiers de ça, on a énormément travaillé. Les équipes Decathlon sont impressionnantes de modernité. On va tout faire pour être à la hauteur et accompagner la marque pour des décennies 🙂.

Pourquoi ce nom, « Rosbeef! » ? 

Euh… c’est une longue histoire. Mais la meilleure réponse c’est certainement « pourquoi pas ? »

Vos inspirations ? 

Dans la publicité : Erik Kessels pour sa folie, David Ogilvy pour sa rigueur, Alex Bogusky pour sa curiosité, Didier Drogba pour…

… Didier Drogba? 

David Droga pardon. Même si Didier Drogba était excellent dans la pub Kinder Bueno.

Et dans la vie, qu’est-ce qui vous inspire ? 

Vous avez combien d’heures devant vous ?

Vous avez eu des prix ? 

Oui on en a eu. Mais il est possible qu’on s’arrête là. On a 1000 fois le temps de changer d’avis. Mais pour le moment, voici ce qui résume le mieux notre état d’esprit sur le sujet : https://youtu.be/8u-dxn8IgQo

J’ai rencontré votre CFO, un mec hyper chouette. 

C’est normal qu’il soit sympa, il a l’un des jobs les plus cool de France : il est Chief Football Officer.

Un train quitte Paris à 6 h. Il roule à 56 km/h. Un autre train quitte Lyon à 8 h. Il roule à 69 km/h. Sachant que la distance Paris-Lyon est de 512 km, à quelle heure vont-ils se rencontrer ?

De tête comme ça on dirait 11h12.

Qui a volé l’orange ? 

Orange. Et franchement c’était très malin de leur part.

Est-ce qu’on peut grossir le logo ? 

Oui. Mais seulement si vous insistez.

C’est qui le plus sympa ? Frans ou Antoine ? 

Priscille. Et de loin.

Où est donc Ornicar ? 

Restons-en là si vous voulez bien.